Vos yeux parlent de votre intériorité

Par leur étude approfondie de millier d’heures de séances filmées auprès des thérapeutes les plus efficaces, Richard Bandler et John Grinder ont mis en évidence une correspondance impressionnante entre la direction de notre regard et nos pensées.

Ainsi lorsque nous cherchons dans notre mémoire, un souvenir visuel de notre passé, nous allons orienter spontanément nos yeux vers le haut sur la gauche. Ceci peut nous être également utile, lorsque nous faisons appel à notre mémoire, et que nous avons du mal à retrouver une information, en orientant notre regard en haut à gauche, nous retrouverons beaucoup plus vite ce que nous cherchons.

De même pour s’imaginer une construction visuelle : par exemple imaginer un éléphant bleu à pois roses. Vous allez orienter votre regard en haut ( les yeux vers le haut recherchent tout ce qui est VISUEL) mais cette fois-ci sur la droite. la construction se fera tres vite. C’est le lieu où vous inventez visuellement une création que vous désirez.

Le regard orienté au niveau des oreilles vous permet d’acceder à tout ce qui est de l’ordre de l’AUDITIF. A gauche, vous chercherez une musique, une conversation, des sons que vous avez déjà entendus, que vous connaissez, qui font déjà partie de votre mémoire. A droite, vous inventerez des associations musicales nouvelles, des discours à faire, etc..

Et si votre regard se tourne vers le sol, vous êtes dans le ressenti intérieur : en bas à droite, vous êtes dans le ressenti Kinesthésique : sensation, émotion, impression, etc. En bas à gauche, vous êtes dans un dialogue interne  avec vous-même : souvent à ruminer des pensées, à réentendre des propos que vous auriez voulu changer, des phrases qui reviennent en boucle dans votre inconscient pour vous malmener psychologiquement…

Ne vous attardez pas trop dans ce lieu de dialogue interne… c’est parfois notre petite voix intérieure, qui peut être gentille (celle de notre intuition, de notre conscience du bien et du mal, qui nous permet de prendre les bonnes décisions, de faire les bons choix) mais ce peut être aussi, cette voix qui peut devenir une autorité qui vous écrase de sentences, de peur, de jugements pénibles.Cette voix qui a posé dans votre enfance des paroles que vous avez traînées comme une malédiction à accepter : « tu es nulle, tu n’y arriveras jamais, tu n’as jamais été capable de rien…etc »

Les personnes qui dépriment, ont souvent le regard au sol, emprisonnés dans leurs pensées. Le simple fait de relever son regard permet de laisser moins de place à ce dialogue interne. Quand on est fatigué mentalement, le simple fait de poser son regard à l’horizon au plus loin, repose  l’esprit...Essayez, c’est rapide et efficace…

Cette découverte prodigieuse est une des très belles avancées de la PNL, qui peut nous rendre de très grands services, pour accéder à nos pensées personnelles, pour aider des enfants à se souvenir de leurs cours, à ne pas les laisser dans un dialogue interne paralysant, à les aider dans leur créativité en les guidant…

Dans la vidéo suivante, vous pouvez vérifier comment spontanément, 95% des personnes réagissent, dans différentes situations évoquées. Une très belle mise en pratique de ce que je viens de vous expliquer….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s