Notre langage construit notre pensée

envoi papillonsNotre façon de parler, les mots que nous utilisons, nos tics de langages, non seulement nous permettent de communiquer avec les autres, de leur faire connaître nos pensées, nos décisions, nos sentiments, nos déclarations, etc, mais concrètement, ils font beaucoup plus.

Nous pouvons parler sans faire tres attention à notre langage, d’ailleurs comme on peut vivre sans se poser de questions. En se laissant balloter comme une feuille d’automne, au souffle des vents, sans prendre conscience que nous avons toujours un certain pouvoir sur notre vie.

Pourtant nous ne sommes pas des feuilles mortes, mais des hommes et des femmes qui peuvent décider chaque jour du sens et du niveau qu’ils souhaitent donner à leur vie. « Nous sommes tous des diamants à l’état brut, avec donc une très grande valeur. Mais le diamant est incomparablement plus beau, et il  resplendit de mille feux, quand il s’est laissé taillé, ciselé, transformé »

Et nous pouvons  ciseler notre Vie, en commençant   à modifier peu à peu notre langage : chacun de vous a déjà entendu les propos pessimistes, le verre à moitié vide, les « c’était mieux avant », « c’est nul »  » j’y arriverais jamais », « je me demande où on va, si ça continue comme ça » , que les gens défaitistes ou déprimés expriment régulièrement, avec une certaine lenteur et un timbre de voix monocorde . Par ces mots mêmes,ils conditionnent leur cerveau à ne rechercher que les faits qui leur donneront raison… »vous voyez, je vous l’avais bien dit ! » et peu à peu, tout leur inconscient s’imprègne de ces lourdeurs noires, qui finissent par vous faire dire « A quoi bon ? »

Ailleurs, on trouve des personnes qui , dans leur langage comme dans leur vie, ont dynamique pleine de punch, d’enthousiasme, de passion,et qui utilisent des mots forts, joyeux, grisants ; des mots qui induisent dans le ton une certaine puissance, un rythme modulé avec énergie, un langage qui percute et qui encourage. Souvent leurs gestes accompagnent avec éclat, leur discours que l’on sent jaillir, comme un feu d’artifice.

Chaque mot utilisé laisse des traces, des habitudes, dans notre cerveau et le façonne d’une certaine manière de penser. Sans y veiller, ces paroles  répétées chaque jour créent une mémoire qui s’installe et devient notre « patron » de comportement. Bien vite, ce modèle s’installe dans tous les domaines de notre vie : travail, vie privée, vie sociale, vie intérieure.

Pour croire en soi, il faut donner de l’énergie à nos mots… Peu à peu ceux ci dynamisent votre pensée, qui se répercutent dans vos actions…

Commencer par modifier 3 mots qui piègent beaucoup nos façons d’être :

1 = ôter le mot essayer ! Au lieu de dire  » j’essaie », dites désormais « je fais ! »  :  essayer ne veut rien dire, ne conditionne aucun acte réel, mais seulement un espoir qui peut rester une belle idée, qu’on ne mettra jamais en oeuvre. Si on « essaie de changer » et qu’on ne FAIT rien, cela ne sert à rien ! Rien ne bougera ! Faites !

2 = ôter le mot problème ! Cessez de dire  » j’ai un problème ! » mais préférez :  » j’ai un défi, un challenge à gérer », c’est souvent plus dynamique et induit une idée de dépassement, donc de croissance, qui est plus grisante que l’idée écrasante  un problème, vu comme un poids qui nous accable.

3 = ôter le mot espérer ! Quand on espère quelque chose, on émet déjà la possibilité d’un doute, d’une non réalisation qui peut survenir, on n’entre pas dans la certitude absolue de sa capacité à réussir…Choisissez le mot croire pour le remplacer. Je crois que cette chose se réalisera ! Et vous le savez, ce que notre cerveau construit en certitude, il nous guide vers sa réalisation…

Richard Bandler, un des créateurs de la PNL disait :  » que l’on croit échouer ou réussir, dans les deux cas nous aurons raison » Nos croyances sont des auto-prophéties qui réussissent, selon ce que nous croyons au plus intime de nous, et nous font nous organiser puissamment, parfois inconsciemment pour nous donner raison…

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s